Oyapock Coopération Santé - Année 2020

Prévention Covid19 à Saint-Georges - Avril 2020

Afin de faire face aux enjeux de prévention posés par le Covid-19, l’équipe d’ !Dsanté du projet OCS réoriente ses activités. En effet alors que les mesures prises depuis fin mars et le confinement mettent un coup d’arrêt à nos activités habituelles, nous nous engageons dans la prévention et l’information relative au Covid-19 à Saint-Georges de l’Oyapock.

 

En partenariat avec la DAAC Guyane nous maraudons chaque jour dans les différents quartiers, à pieds et en voiture. Ces maraudes permettent de diffuser les messages de prévention, de parler des conduites à tenir en cas de suspicion d’infection mais également de distribuer des attestations dérogatoires pour ceux n’ayant pas la possibilité de les imprimer ou pour qui les recopier est difficile. Au-delà de la prévention, ces maraudes permettent également de faire part aux services de l’Etat des observations faites sur le terrain concernant le respect du confinement, de la distanciation sociale et des lieux de regroupement identifiés.

 

!Dsanté soutient également l’association brésilienne partenaire du projet OCS,  DPAC Fronteira, dans la mobilisation de fonds afin de faire face à l’épidémie sur la rive brésilienne. La coopération transfrontalière est plus que jamais d’actualité en ces temps d’épidémie.

 



Journée de la Femme à Saint-Georges - Mars 2020

Le lundi 9 mars 2020, !Dsanté, DAAC Guyane et le Centre Hospitalier André Rosemon ont organisé un événement à l'occasion de la Journée Internationale de lutte pour les droits des femmes. 

 

Cette initiative a eu pour but de sensibiliser la population de Saint-Georges de l'Oyapock aux enjeux de l'égalité des sexes : Une femme peut-elle devenir chef de chantier dans le bâtiment ? Tel était le thème du théâtre forum organisé dès le matin au centre de santé et auquel les patients et habitants ont pu prendre part. 

 

Le reste de la journée présentait comme objectif de permettre aux femmes de Saint-Georges issues de différentes communautés et d'âges différents de se rencontrer dans un espace dédié. Une cinquantaine de femmes se sont ainsi retrouvée au Foyer Rural pour participer à des activités de bien-être (massages, soins, yoga) animées par des femmes du village s'étant portées volontaires. Dans le même temps, un stand de prévention et de présentation des moyens de contraception était animé par les structures organisatrices. Ce premier temps de convivialité en non mixité a créé un climat propice à la discussion. Une réflexion autour de la journée du 8 mars et sa résonance dans le quotidien des femmes du bassin de l'Oyapock présentes a ainsi été engagée. Un cercle de parole organisé a constitué un moment d'une grande richesse en différentes langues (français, palikur, portugais, créole, espagnol) qui a permis aux femmes un véritable partage d'expériences. La soirée s'est conclue par un dîner partagé sur des rythmes de salsa et de samba.

 

Grâce à l'investissement des femmes de Saint-Georges et la participation de bénévoles et de stagiaires de la formation assistante de vie aux familles de la CCEG, cette journée a été une véritable réussite ! 

 

Pour le projet OCS, cet événement a mis au jour des besoins émanant des femmes de Saint-Georges et va assurément guider nos prochaines actions ! Une initiative qui sera à coup sûr renouvelée.